default-logo
Teléfono : +34 932 021 335
info@oncothermiabarcelona.com

Synergie de l’Oncothermie avec la vitamine C dans le traitement du cancer du poumon

05 février, 2019

L’équipe du Dr Ou, Centre de cancérologie, Hôpital Clifford, Université de médecine de Guangzhou, Chine, publiée dans le journal Eur J Pharm Sci., 15 novembre 2017; 109: 412-418, résultats de la synergie de la Vitamine C par voie intraveineuse et Oncothermia.

La Vitamine C par voie intraveineuse (VitC) et Oncothermia (modulée par électrohyperthermie (MEHT)) sont utilisées dans les centres médicaux de médecine intégrative pour le traitement du cancer, depuis de nombreuses années. Cependant, une étude pharmacocinétique visant à évaluer les patients asiatiques n’avait pas été envisagée.

Un essai clinique a été mené pour évaluer l’innocuité et la pharmacocinétique chez des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules de stade III-IV (CBNPC). Au total, 35 patients atteints d’un cancer du poumon (CBNPC) ont été inclus. Un total de 15 patients de stade III-IV inclus dans l’étude de phase I ont été sélectionnés parmi les 35. Trois groupes ont été randomisés et ont reçu des doses de 1,0, 1,2, 1,5 g / kg de Vitamine C par voie intraveineuse. Les participants du premier groupe recevaient de la Vitamine C à la fin de l’Oncothermie, dans le second groupe, une administration simultanée avec Oncothermie et, dans le troisième groupe, de la Vitamine C, suivie de l’Oncothermie. Le processus a été effectué 3 fois par semaine (un jour sur deux, jours libres le week-end) pendant 4 semaines. Nous avons constaté que les taux plasmatiques de Vitamine C à jeun étaient en corrélation significative avec le stade de la maladie. La concentration maximale en Vitamine C était significativement plus élevée dans les traitements simultanés que dans les autres associations avec l’Oncothermie.

Résultats:

La synergie de la Vitamine C par voie intraveineuse avec l’Oncothermie simultanée est sans danger. L’application concomitante augmente le taux plasmatique de Vitamine C plasmatique chez les patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (CBNPC).